tous les styles de bière

Les différents styles de bière

La bière est une pierre angulaire de la civilisation humaine. Nous brassions de la bière avant de construire les pyramides, et nous continuons à le faire même si l’histoire des pyramides s’est un peu calmée. C’est ce qu’on appelle de la résistance.

Voyons ensemble comment est faite la bière, et quelles sont les différents styles de bière que l’on peut retrouver. La liste est bien sur non exhaustive !

Qu’est-ce que la bière ?

La bière est une boisson alcoolisée fabriquée à partir d’ingrédients naturels : malt d’orge, houblon, eau et levure. C’est l’une des boissons les plus populaires au monde, sans exception. Vous n’en avez jamais bu ? Vous devez absolument le faire.

Mais que contient ce verre et comment est-il devenu si délicieux ? Le moteur de la bière est une céréale appelée orge. Elle a l’air assez innocente lorsqu’elle se balance dans le vent à la ferme, mais l’orge est capable d’une gamme de couleurs et de saveurs encore plus étendue que les raisins qui composent le vin.

EMPATAGE

Les grains d’orge maltée sont moulus et trempés dans de l’eau à 64-66 degrés. Ce processus, qui sent merveilleusement bon, s’appelle le brassage. L’empâtage transforme l’amidon de l’orge en sucre, qui fermente TRÈS bien. Après l’empâtage, le liquide sucré qui en résulte est appelé moût.

BRASSAGE

Cette partie, vous la connaissez probablement. Le moût va dans la bouilloire pour bouillir, ce qui dégage une odeur incroyable. Pendant l’heure d’ébullition, le houblon amer et le houblon aromatique se joignent au brassage, ce qui donne une odeur encore meilleure.

FERMENTATION

Les brasseries comptent sur la levure, un microbe minuscule mais légendaire, pour lancer la fermentation. Lâchée sur le moût, la levure dévore le sucre, produisant de l’alcool, du dioxyde de carbone et des milliers de composés organiques qui définissent la saveur de la bière.

EMBOUTEILLAGE

La fermentation se termine généralement après 1 à 4 semaines – et maintenant c’est définitivement une bière alcoolisée. Les brasseurs la refroidissent, la carbonatent et elle est prête à être consommée. C’est facile, non ?

styles de biere

Quels sont les styles de bière ?

Il existe deux grandes familles de bières : les bières ales et les bières lagers. En règle générale, les ales fermentent rapidement à température ambiante, on dit que ce sont des bières de fermentation haute. Les lagers prennent leur temps à des températures plus froides, on dit d’elles que ce sont des bières de fermentation basse. Dans ces familles, vous trouverez pratiquement tous vos brassins préférés.

OÙ PUIS-JE TROUVER UN GUIDE DES STYLES DE BIÈRE ?

Nous ne pourrions jamais passer en revue tous les styles de bière en une seule fois, mais la Brewer’s Association, l’association professionnelle de la bière artisanale, en propose une liste complète. Le Beer Judge Certification Program, ou BJCP, propose un ensemble de lignes directrices très digestes qui conviennent aussi bien aux débutants qu’aux experts. Exemples commerciaux inclus ! Vous ne pensez pas être un juge de bière ? Mais bien sûr, vous l’êtes.

Les styles de bière

Les bières de type Ale, à fermentation haute constituent la majorité des styles de bière. En fait, la plupart des bières artisanales sont des ales. Pourquoi ? Les ales ont tendance à être plus fruitées, plus savoureuses – et parfois agressives – que les lagers. On classe les différents types de bières par leur couleur chez les industriels, mais en réalité son classement est beaucoup plus complexe : pays, couleur, procédé, saveur… Voyons quelques styles de bière préférées.

AMERICAN PALE ALE

Bien que les IPA de style américain aient conquis le devant de la scène des bières artisanales, elles ont eu besoin de la pale ale américaine pour s’imposer. Les American pale ales offrent un meilleur équilibre malt-hop que les IPA, rappelant une époque plus nuancée. Celle qui a tout déclenché est la Sierra Nevada Pale Ale, d’un équilibre exquis. Si vous ne l’avez pas encore essayée, faites-vous une faveur et commandez-la dès aujourd’hui.

INDIA PALE ALE

L’IPA a presque à elle seule stoppé la progression des lagers légères produites en masse, donnant à la bière artisanale un pied à terre sur le marché. Comment ? L’IPA a su tirer parti de l’arôme et de la saveur du houblon pour obtenir des résultats spectaculaires.

Agrumes, mangue, pin, fruits à noyau – tout est possible avec cette bière. L’IPA contient également plus d’alcool dans chaque bière, de sorte que chacune d’entre elles est très appréciée. Exemples classiques d’IPA de style américain : Bell’s Two Hearted et Stone IPA. Goose Island IPA, en tant qu’IPA anglaise, a un peu plus de caractère de malt caramel.

HAZY IPA

Oh, et maintenant il y a aussi les Hazy IPA. Les meilleures sont délicieusement juteuses, aromatiques et légèrement crémeuses. Quelle que soit l’IPA que vous préférez, la fraîcheur est toujours la meilleure, alors achetez vos préférées chez Drizly.

Dubbel (ou double)

Les Dubbels sont des bières fortes foncées, maltées et levurées, dans la tradition des bières d’abbaye belges ou même des bières trappistes, mais produites en majorité par des brasseurs amateurs.

La teneur en alcool des Dubbels se situe généralement entre 6,5 et 8 % et elles sont généralement de couleur ambrée à brun légèrement nuageux. Les arômes et saveurs les plus courants sont le malt doux, la noisette, le chocolat, le malt torréfié et les notes fruitées (surtout la banane).

Wheat Beer (ou Witbeer)

Ces bières de blé sont de couleur dorée à ambrée pâle et légères à moyennement corsées. Le blé apporte de la fraîcheur au brassin, généralement avec une certaine acidité. Certaines saveurs de houblon peuvent être présentes, mais l’amertume est faible, tout comme les saveurs fruitées et herbacées. Elle n’a pas le caractère de Weizen, Allemagne ou Witbier, BelgiqueAutres styles de bière célèbres

SAISON ou SEASON

La Saison, une magnifique bière belge dorée, a gagné en popularité sans l’engouement pour les IPA. Cette bière utilise une souche spéciale de levure et des houblons floraux pour brasser une ale au goût citronné, fruité et poivré. Les saisons fortement carbonatées brillent sur les terrasses et dans les arrière-cours au printemps et en été.

Une version américaine de premier ordre que vous devez essayer est Ommegang Hennepin, mais la Saison Dupont est l’original belge qui a changé plus d’une vie.

BIÈRES DE FROMENT

Les types de malt de blé confèrent à la bière des épices subtiles, une douceur crémeuse et un corps soyeux. Il est utilisé dans les bières artisanales et les grandes brasseries. La Belgique a inspiré la bière de blé la plus populaire au monde, la Belgian White de Blue Moon, qui utilise du blé, de la levure belge et de la coriandre pour créer un profil de saveur fruité et subtilement épicé. Notre bière de blé belge préférée vient d’Allagash dans le Maine. Allagash White capture le caractère fruité et épicé de la bière de blé et ajoute des écorces d’orange pour un bonheur d’agrumes. Quelle witbier !

HEFEWEIZEN

Pour ne pas être en reste par rapport à leurs voisins belges, les Allemands ont leur propre célèbre bière de blé. Une « Hef » combine des malts de blé doux et fruités avec une souche de levure unique qui confère à la bière des arômes de banane, de clou de girofle et de gomme à mâcher. Il n’y a rien de tel par un après-midi ensoleillé. Weihenstephan.

BIÈRE DE BLÉ DE STYLE AMÉRICAIN

Les bières de blé américaines adoptent une approche plus subtile du blé. Fermentées avec une souche de levure américaine moins fruitée, elles laissent également de côté la coriandre. L’Oberon de Bell illustre parfaitement ce style : elle est encore subtilement fruitée et le houblon lui confère une épice équilibrante. Pour de nombreux habitants du Michigan, c’est LA bière de l’été, alors achetez-la pendant qu’elle est en saison.

BIÈRE BRUNE

Comme beaucoup de grands styles, la bière brune a été éclipsée par la folie de l’IPA. C’est vraiment dommage, car ces bières présentent un caractère malté parmi les plus complexes qui soient. Les saveurs de caramel, de pain grillé, de caramel et de pâte d’amande à la noix ne sont que quelques-unes des possibilités de la bière brune. Essayez la Maduro de Cigar City pour une version succulente de bière artisanale de style américain.

TRIPEL

Tout droit sortie du monastère, la tripel nous rappelle que les styles plus légers peuvent encore avoir du punch. Les tripels sont épicées et phénoliques, avec quelques notes de clou de girofle et un caractère malté léger et doux en bouche. Elles méritent bien le nom de « tripel » avec leur taux d’alcoolémie élevé, qui dépasse généralement les 8 %. Prenez une tripel de Westmalle pour goûter exactement ce que les moines qui l’ont brassée avaient prévu.

STOUT

Qui pourrait oublier les beaux stouts foncés ? Les stouts tirent parti des malts plus foncés – y compris le malt torréfié – pour brasser certaines bières emblématiques et mémorables. Vous reconnaîtrez le dry Irish Stout dans la Guinness, une bière torréfiée et étonnamment buvable. Les stouts peuvent également devenir extrêmement riches et forts, comme la bien nommée Imperial stout, une grande bière brassée pour la royauté et appréciée par le reste d’entre nous.

LAMBIC

Originaire de Bruxelles en Belgique, le style de bière Lambic est traditionnellement brassé avec une fermentation naturelle, dite spontanée, incluant des levures sauvages, ce qui signifie qu’il n’appartient pas à la famille des Lager et des Ales.

Ce style contient des bières acides, dont la plupart ont une faible amertume en bouche. Le Lambic est protégé par une Appellation d’Origine*, qui certifie que la bière Lambic est brassée à Bruxelles, plus précisément dans la Vallée de la Senne. D’autres brasseries dans le monde tentent de la reproduire, mais ne mentionneront pas l’AOP pour prouver le lieu de fabrication. Il n’est pas interdit de brasser ailleurs, mais les consommateurs seront directement informés s’il s’agit d’un « vrai » lambic ou simplement d’une similitude de style.

Les styles de bières lager

La bière blonde/lager (fermentation basse) a moins de styles, mais cela ne l’a pas empêchée de devenir le membre le plus vendu de la famille des bières. Les lagers fermentent plus longtemps et plus froidement que les ales et ce temps supplémentaire leur est bénéfique : les lagers incarnent la buvabilité et le caractère doux. La lager règne sur le royaume de la bière avec une touche d’or, pas une main de fer. Vous reconnaissez peut-être quelques-uns de ces styles, mais dans quelle mesure les connaissez-vous vraiment ?

PILSNER

Le style pilsner (pils) constitue la base des grands vendeurs de « Big Beer ». Équilibrant parfaitement le malt et le houblon, cette bière blonde à la robe dorée a fait exploser le monde de la brasserie lorsqu’elle est arrivée en 1842 sous le nom de Pilsner Urquell (que vous pouvez encore vous procurer aujourd’hui). Soudain, tout le monde voulait s’essayer au brassage de la pilsner (pils).

LES LAGERS DE STYLE AMÉRICAIN

Au fil du temps, les grandes brasseries américaines ont modelé le style pilsner en une bière de plus en plus légère, tout en ajoutant des ingrédients du Nouveau Monde comme le maïs et le riz. Ces lagers plus légères sont partout de nos jours, de Bud Light à High Life. Ce ne sont pas des bières artisanales, mais la plupart d’entre nous s’accordent à dire qu’elles sont faciles à boire. Les lagers américaines douces et froides vous aident à faire descendre la pizza sans vous gaver.

BIÈRE OKTOBERFEST

Les Allemands savent comment organiser une fête de mariage avec goût, ce qui fut l’excuse pour la première Oktoberfest. Cette fête bavaroise de fin d’été se marie bien avec une bière blonde maltée, techniquement appelée Festbier. Les Festbiers sont grillées et maltées, mais elles sont bien croustillantes et faciles à boire, comme toute bonne bière blonde. La Festbier de Weihenstephan adoucit certainement la fin de l’été.. Apportez les bretzels, les saucisses et la musique de tuba pour se sentir comme en Allemagne.

BOCK

Les Allemands ont des bières blondes pour toutes les saisons, et la bock est une excellente bière pour la fin de l’hiver. Cette bière a une tonne de caractère malté mais n’est jamais trop sucrée. Comment les Allemands font-ils ?

3 réflexions sur “Les différents styles de bière”

  1. Ping : C'est quoi la bière IPA ? Définition, styles et décryptage - Institut de la biere

  2. Ping : Comment faire de la bière ? - Institut de la biere

  3. Ping : Maltage : définition et explications - Institut de la biere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.